Le corps hors norme dans la photographie contemporaine

Collection

Arts, esthétique

Citation

Forget, Zoé, “Le corps hors norme dans la photographie contemporaine,” Bibliothèque numérique Paris 8, accessed September 18, 2020, https://octaviana.fr/document/181110520.

About

Les enjeux de l’étude de la représentation du corps hors norme dans la photographie contemporaine se déploient dans la perspective d’un espace réflexif, construit en rapport à certaines iconographies nées dans le milieu institutionnel français dans la seconde partie du XIXème siècle. Prolongement du dispositif, ruptures et redisposition du regard photographique face au corps hors norme en sont les principaux mouvements. La monstration du corps différent constitue un premier lieu de la représentation photographique et l’une des possibilités du discours contemporain ; mais ce dernier en opère un détournement qui, tout en conservant les codes de la monstration originelle, en construit une version positive ou vise une transcendance des corps et des significations. Les ruptures d’avec ce premier langage photographique provoquent un déplacement des corps et du regard, menant le passage du corps objet au corps sujet ; elles nécessitent également d’interroger le lieu de celui qui regarde, mais aussi de celui qui est regardé, questionnant ainsi la possibilité d’une parole qui serait propre au corps hors norme. L’époque contemporaine voit aussi le corps hors-norme, devenir expression de formes plastiques. La figure du corps hors norme voit son image travaillée par la photographie numérique, mais surtout par l’émergence de pratiques de modifications corporelles, bouleversant la notion même de hors-norme. De nouvelles iconographies apparaissent, où les auteurs sont à la fois créateurs d’un corps et d’une image photographique, revendiquant ainsi un espace de la parole et de l’image novateur, et bouleversant profondément le principe de monstration.

The challenges of the study of the representation of the “extraordinary” (or non-standard ; “hors norme” in french) body in contemporary photography unfold in the context of a reflexive space, built in relation to some iconographies born in the French institutional environment in the second half of the 19th century. Continuation of the apparatus, breaks and rearrangement of the photographic gaze facing the extraordinary body are the main movements. The demonstration of a different body is a first lieu of photographic representation and one of the possibilities of contemporary discourse, but it operates in a diversion, while retaining the original codes of demonstration, and build a positive version or a transcendence of the body and meanings. The ruptures with the first photographic language cause a shift of the body and look, leading the passage from the body object to body subject; they also need to question the place of the beholder, but also one that is looked at, questioning the possibility of a speech which is the extraordinary body's own. The contemporary era also saw the unconventional body, becoming an expression of plastic forms. The figure of the extraordinary body is elaborated by the digital photograph, but also by the emergence of practices of body modification, shattering the notion of non-standard. New iconographies appear where the authors are both creators of a body and a photographic image, and claiming an innovative space of speech and image, deeply upsetting the principle of demonstration.

Subject

Autoportraits -- Photographie Photographie Monstruosités Corps humain

Creator

Forget, Zoé

Contributor

Soulages, François (sous la direction de)

Source

Paris 8, BU - Saint-Denis, Magasin 2, TH3549

Date

2013

Identifier

181110520

Is Replaced By

2013PA083925

License

Toute reproduction même partielle est interdite sans accord exprès de l'auteur

Index

Esthétique, sciences et technologies des arts

Domain (Dewey)

700 Arts : ouvrages généraux