La priorité ontologique des événements dans la "Logique du sens" de Gilles Deleuze

Collection

Philosophie

Citation

Bowden, Sean, “La priorité ontologique des événements dans la "Logique du sens" de Gilles Deleuze,” Bibliothèque numérique Paris 8, accessed May 25, 2020, https://octaviana.fr/document/152360085.

About

L'objectif de cette thèse est d'expliquer la manière dont Deleuze affirme, dans sa "Logique du sens" de 1969, la priorité ontologique des événements sur les substances. La thèse analyse surtout la façon dont Deleuze fonde cette affirmation en établissant un rapport complexe et même "structurel" entre les œuvres représentatives de plusieurs des philosophes et des mouvements intellectuels privilégiés dans "Logique du sens", à savoir, les Stoïciens, Leibniz, Albert Lautman, Gilbert Simondon, le structuralisme et la psychanalyse. On démontre comment Deleuze construit un concept de l'événement ontologiquement primitif en dégageant des œuvres de ces penseurs, d'une part, un certain nombre de "problèmes événementiels" et, d'autre part, un système de concepts pouvant, avec certaines réserves, résoudre ces problèmes, et fonctionner donc comme les composantes d'un concept de l'événement dont dépend en dernière analyse toute substance. Nous concluons que le processus d'associer, d'ordonner et de mettre en rapport les événements mondains caractérisant les choses en général – c'est-à-dire de découvrir les lois qui régissent ces choses et de construire leurs concepts correspondants – est lui-même un événement, toujours en cours, qui se produit dans un contexte intersubjectif et langagier. Ce "sens-événement" peut être décrit en termes d'une structure mobile des rapports entre événements. À l'intérieur de cette structure, des événements de tout ordre et à différents niveaux se déterminent les uns les autres à déterminer les choses en général, et sans référence à quelque instance substantielle déjà donnée qui pourrait fixer cette structure de l'extérieur.

The aim of this thesis is to examine the way in which Deleuze affirms the ontological priority of events over substances in his 1969 work, "The Logic of Sense". In particular, the thesis analyses the way in which Deleuze grounds this affirmation by establishing a complex and 'structural' relation between the works representative of several of the philosophers and intellectual movements which Deleuze privileges in "The Logic of Sense", namely, the Stoics, Leibniz, Albert Lautman, Gilbert Simondon, Structuralism and Psychoanalysis. We will show Deleuze constructs a concept of the ontologically primitive event by extracting from the works of these thinkers, on the one hand, a number of event-related problems and, on the other hand, a system of concepts which are capable, with several important qualifications, of resolving these problems, and thus functioning as the elements of a concept of the event on which, in the final analysis, every substance depends. We conclude that the process of associating, ordering and bringing into relation the worldly events characterizing things in general – that is, of discovering the laws which govern them and of constructing their corresponding concepts – is itself an event, always already underway, which is produced in an intersubjective and linguistic context. This 'sense-event' can be described in terms of a moving structure of relations between events. Within this structure, events of all orders and levels determine one another to determine things in general, and without reference to some already given substance which would fix this structure from outside.

Subject

Ontologie Evenements (philosophie)

Creator

Bowden, Sean

Contributor

Douailler, Stéphane (sous la direction de)

Source

Paris 8, BU - Saint-Denis, Magasin 2, TH2749

Date

2011

Identifier

152360085

Is Replaced By

2009PA083125

License

Toute reproduction même partielle est interdite sans accord exprès de l'auteur

Index

Philosophie

Domain (Dewey)

100 Philosophie et disciplines connexes