Parcourir les contenus

L’art de la greffe dans l’œuvre de Jamaica Kincaid : The Art and Craft of Grafting

Mots-clefs (Rameau)

Kincaid, Jamaica (1949-....)
Littérature américaine -- Auteurs appartenant à des minorités

Description


Ce colloque international réunit pour l’une des premières fois à Saint-Denis et Paris des chercheuses et chercheurs des Amériques et d’Europe autour de l’œuvre de l’écrivaine Jamaica Kincaid, née à Antigua et arrivée aux Etats-Unis dans les années 1970. Il a été question de de scruter son œuvre à partir du motif de la greffe. Cette notion centrale dans l’imaginaire de cette écrivaine permettra aussi de réfléchir sur le statut et le travail des littératures caribéennes au sein des espaces littéraires dits mondiaux. Le motif de la greffe s’inscrit dans la continuité du rhizome, adapté par Edouard Glissant d’après Gilles Deleuze et Félix Guattari, concept symbolique de la non-hiérarchisation des genres et des voix dans ces littératures de la Caraïbe qui ne cessent de dialoguer avec les sciences de la vie et notamment avec la botanique.
Dans le sillage de ces réflexions sur la créolisation caractéristique des cultures caribéennes, l’objectif de ce colloque est d’envisager l’écriture de Kincaid (notamment les écrits non fictionnels et discursifs moins abordés) comme étant un art et une pratique de la greffe. L’objectif est de cerner et problématiser les enjeux de ce qui naît, s’écrit ou se fait voir dans l’imaginaire de Kincaid autour de ce monde apparemment naturel ; il s’agit aussi d’interroger ce que l’image de la greffe enseigne sur les processus de création, de fabrication, d’assemblage.
Ce colloque a étél’occasion de ré-interroger les intertextes et relations transatlantiques (l’Europe, l’Afrique) qui sous-tendent l’œuvre de Kincaid et de prêter attention aux collusions, interactions, migrations entre le littéraire caribéen et d’autres champs de savoir (sciences du vivant, histoire, géographie) que le motif de la greffe inscrit en creux.
En tant qu’invitées d’honneur deux éminentes universitaires américaines ont été conviées, le professeur Carole Boyce-Davies de Cornell University, et le professeur Daryl Dance, de University of Richmond, spécialiste de littérature afro-américaine et de littérature caribéenne. A également été accueilli Marc Jeanson, du Muséum d’Histoire Naturelle.

Ce colloque a été organisé par :
- Corinne Bigot (MCF à Toulouse Jean Jaurès)
- Andrée-Anne Kekeh-Dika (MCF, HDR Paris 8)
- Nadia Setti (PR, études de genre Paris 8)
- Kerry Jane Wallart (MCF Paris Sorbonne)
- Kamila Bouchemal (Paris 8)
- Jamie Herd (Paris 8)

Ce colloque a bénéficié de l’aide de :
- L’Institut des Amériques, CAS (Université de Toulouse Jean Jaurès)
- TransCrit (Paris 8)
- LEGS (Paris 8)
- VALE, Ecole doctorale 4 (Paris-Sorbonne)
- Universités Toulouse Jean-Jaurès
- Université Paris 8
- Université Paris Sorbonne,

Membres du comité scientifique :
- Kathie Birat - Université de Lorraine
- Claire Joubert - Université Paris 8
- Françoise Kràl - Université de Caen Basse Normandie
- Françoise Simasotchi - Université Paris 8
- Alexis Tadié - Université Paris-Sorbonne
- Héliane Ventura, Université Toulouse Jean-Jaurès.

Réalisation
Studio 8 / UFR SEPF
et le Pôle Création Audiovisuelle / Service Communication
https://vimeo.com/paris8webtv

Auteur

Boyce-Davies, Carole
Dance, Daryl
Jeanson, Marc

Source

Paris 8

Date

2017/05/19 - 2017/05/20

Collaborateur

Bigot, Corinne (Organisation)
Kekeh-Dika, Andrée-Anne (Organisation)
Setti , Nadia (Organisation)
Wallart, Kerry Jane (Organisation)
Bouchemal, Kamila (Organisation)
Herd, Jamie (Organisation)
Birat, Kathie (Comité Scientifique)
Joubert, Claire (Comité Scientifique)
Kràl, Françoise (Comité Scientifique)
Simasotchi, Françoise (Comité Scientifique)
Tadié, Alexis (Comité Scientifique)
Ventura, Héliane (Comité Scientifique)

Identifiant

COLN26

Conditions d'utilisation

Toute reproduction même partielle est interdite sans accord exprès de(s) l'auteur(s) ou ayant-droit(s)