Le film sur le film, une nouvelle approche analytique

Collection

Cinéma

Citation

Roh, Chul-Hwan, “Le film sur le film, une nouvelle approche analytique,” Bibliothèque numérique Paris 8, accessed December 7, 2019, https://octaviana.fr/document/181613077.

About

La caméra est l’être invisible qui crée l’être visible. Elle est non seulement le représentant du regard du réalisateur mais aussi un voyeur, comme le spectateur en quelque sorte. Nous pouvons étudier la caméra invisible, parce que nous pouvons savoir comment le réalisateur l’a utilisée grâce aux images montrées dans le film. Pour l’analyse, nous choisissons trois éléments particuliers, le mouvement, la distance et l’angle que l’on peut trouver clairement dans le film pour révéler cette caméra. « Comment le réalisateur exprime-t-il son intention par la caméra ? » Notre hypothèse relie l’intention du réalisateur et l’utilisation de la caméra. Nous analysons deux films : "La Nuit américaine" de François Truffaut et "Huit et demi" de Federico Fellini. Ils sont leur premier film sur le film. Nous définissons les films qui possèdent les caractéristiques suivantes en tant que « film sur le film » : un film de fiction, un film réalisé par l’« auteur », le traitement du processus de production du film, la présentation du film dans le film et l’existence du personnage réflexif du réalisateur. Pour introduire et affermir cette approche, nous analysons également "Le Mépris" de Jean-Luc Godard comme troisième film étudié dans l’introduction et la conclusion de l’étude. Cette étude se déroule en trois étapes. D’abord, c’est la division des univers intérieurs du film liés à la narration. La deuxième étape est la statistique sur l’utilisation de la caméra dans tous les plans du film. En dernier lieu, nous interprétons ces statistiques en les comparant à la division des univers intérieurs. Dans cette étape, nous voulons révéler l’intention du réalisateur dans sa réalisation du film.

The camera is the invisible which creates the visible. It is not only the representative of the director’s gaze but also a voyeur, similar to the audience in some way. We can study this invisible camera because we know how the director has used it through the images shown in the film. For analysis, we choose three items - movement, distance and angle - that can be found clearly in the film to reveal the camera. “How does the director express his intention by the camera?” Our hypothesis links the director’s intention and the application of the camera. We analyze two films : "Day for Night" by François Truffaut and "8 1/2" by Federico Fellini. These are their first film on film. We define the films that have the following characteristics as the ‘film on film’ : a fiction film, a film directed by the ‘auteur’, treatment of the process of the film production, presentation of the film in film, and the existence of director’s reflexive character. To introduce and strengthen this approach, we also analyze "Contempt" by Jean-Luc Godard as the third film to analyse in the introduction and the conclusion of the study.This study proceeds in three steps. The first step is the division of the interior world of the film related to the narrative. The second step is the statistics on the use of the camera in every shot of the film. Finally, we interpret these statistics in comparison to the division of the interior world. In this step, we want to reveal the director’s intention in his making of the film.

Subject

Réflexivité (philosophie) Mise en abyme (cinéma) Analyse filmique

Creator

Roh, Chul-Hwan

Contributor

Fihman, Guy (sous la direction de)

Source

Paris 8, BU - Saint-Denis, Magasin 2, TH3603

Date

2013

Identifier

181613077

Is Replaced By

2013PA083977

License

Toute reproduction même partielle est interdite sans accord exprès de l'auteur

Index

Cinéma et audiovisuel

Domain (Dewey)

791 Représentations scéniques