Altération des compétences de la cognition sociale dans la sclérose en plaques

Collection

Psychologie

Citation

Henry, Audrey, “Altération des compétences de la cognition sociale dans la sclérose en plaques,” Bibliothèque numérique Paris 8, accessed April 24, 2019, https://octaviana.fr/document/18096142X.

About

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune du système nerveux central associée à de nombreux symptômes physiques, cognitifs ou psychologiques dont la progression va entraver l'autonomie du sujet. Indépendamment des manifestations comportementales comme l'euphorie, le déni du handicap souvent liées aux stades plus avancés de la maladie, d'autres changements plus subtils sont observés et peuvent avoir des conséquences sur la qualité des interactions sociales. Ces modifications ne sont pas forcément imputables aux déficits cognitifs ou à des paramètres adaptatifs. Elles pourraient également être associées à une altération de la cognition sociale, son fonctionnement reposant en partie sur l'intégrité des réseaux de la substance blanche, principales localisations des lésions dans la SEP. Ce travail a pour objectif d'explorer les capacités socio-cognitives des sujets présentant une SEP à travers trois études. Nous évaluons les capacités d'attribution de pensées à autrui et de reconnaissance des émotions faciales en relation avec les fonctions cognitives et les facteurs psychologiques liés à la maladie. Les résultats mettent en évidence des altérations des compétences socio-cognitives même à des stades précoces de la maladie indépendamment des capacités cognitives ou des troubles de l'humeur quelle que soit la forme de la maladie. Au regard des conséquences psycho-sociales que ces difficultés peuvent engendrer, il semble nécessaire de les prendre en compte lors des bilans d'évaluation pour une meilleure prise en charge de cette maladie, comme cela a été démontré dans d'autres pathologies neurologiques (traumatisme crânien, démences).

Multiple Sclerosis (MS) is an autoimmune disease of the central nervous system associated with a wide array of symptoms including physical, cognitive, emotional and behavioral symptoms. Independently of behavioral manifestations as euphoria, denial of disability often linked to advanced MS, other more subtle behavioral changes are observed that may have consequences on the quality of social interactions. These behavioral changes are not necessarily related to cognitive deficits or adaptative parameters but could be also associated with social cognition alterations. Social cognition may rely partly on the integrity of white matter structures, which are the main site of damage related to MS. This work was designed to evaluate socio-cognitive skills of subjects with MS through three studies. The ability to attribute mental states to others and to recognize facial emotional expressions was investigated in different clinical forms of MS in relation with cognitive and psychological factors of this disease. The MS participants performed worse in tests of mental states attribution and emotion facial recognition to controls group even at the beginning of the disease, with and without cognitive deficits or mood disorders. These results provide evidence for deficits in social cognition in MS. With regards to consequences of these deficits on social interaction, it seems necessary to explore systematically theses abilities in order to anticipate social outcomes, as demonstrated in other neurological conditions (head trauma, dementias).

Subject

Sclérose en plaques Perception sociale Émotions Perception des visages Neuropsychologie

Creator

Henry, Audrey

Contributor

Montreuil, Michèle (sous la direction de) Bakchine, Serge (sous la direction de)

Source

Paris 8, BU - Saint-Denis, Magasin 2, TH3559

Date

2013

Identifier

18096142X

Is Replaced By

2013PA083937

License

Toute reproduction même partielle est interdite sans accord exprès de l'auteur

Index

Psychologie

Domain (Dewey)

150 Psychologie