Vers une lecture dynamique des images

Collection

Arts, esthétique

Citation

Di Bartolo, Florent, “Vers une lecture dynamique des images,” Bibliothèque numérique Paris 8, accessed October 25, 2020, https://octaviana.fr/document/178621595.

About

Que ce soit pour communiquer avec des proches, des collègues de bureau ou encore des administrations, nous échangeons constamment des informations sous la forme de données numériques. Et dès que ces données présentent un certain degré de complexité, doivent résister à des attaques, être partagées simultanément par plusieurs personnes, il est hautement probable que celles-ci soient stockées dans une base. Nous interagissons ainsi quotidiennement avec des systèmes de gestion de bases de données qui assurent – en tant que « technologies intellectuelles 1 » – des opérations de classification et de circulation de l’information. Mais qu’en est-il de leur usage dans le champ des arts médiatiques ? Quelles fonctions remplissent les systèmes de gestion de bases de données utilisés par les artistes contemporains ? Quelles collections d’objets et relations permettent-ils précisément de sauvegarder et d’établir ? Quels espaces de représentation permettent-ils de configurer ? Et finalement, quels mouvements et formes d’exposition permettent-ils d’attribuer aux images produites aujourd’hui ? Afin de répondre à l’ensemble de ces questions, je partirai de ma pratique artistique et étudierai certaines des applications et installations que j’ai réalisées au cours des dernières années, notamment dans le cadre des actions de recherche et de création organisées par le CiTu 2. Dans le but d’attribuer à ma réflexion une plus large portée, j’introduirai ces projets par l’analyse d’autres dispositifs artistiques choisis autant pour leur fonction ordonnatrice que pour leur capacité à rendre compte d’une « poétique des données » à l’oeuvre dans le champ des arts médiatiques, et qui vise à accorder aux flux d’images produits par notre société, de nouvelles formes d’accès, de mobilité et de présentation. Parce que les bases de données modifient non seulement la manière d’accéder aux images, mais aussi les méthodes permettant de les élaborer, il sera parallèlement étudié leur présence et utilisation au sein même des logiciels d’infographie et environnements de programmation. Il s’agira ainsi – à partir de l’étude de dispositifs artistiques et des logiciels permettant de les développer – de montrer comment l’utilisation de bases de données rend non seulement possible la construction d’espaces de partage, et de réseaux de création collective, mais aussi l’élaboration des éléments qui peuplent ces espaces et leur attribuent une identité.

When we communicate via Internet with relatives, office colleagues or administrations, we exchange information under the form of digital data. And as soon as these data have a certain degree of complexity, have to resist attacks or have to be shared simultaneously by several people, they are probably stored, at some point, in a database. We interact daily with content management systems and databases. As “intellectual technologies” (Goody, 1979) they provide ways to gather and share information. But what are their uses in new media art? What kind of functions do content management systems used by artists perform? To what extent do they help us to establish object’s collections and connections? What kind of spaces do they allow us to create? And finally, what freedom and exposure do they give to images that are produced and stored online today? We will answer these questions through our artistic practice. We will indeed study some of the installations and web applications we have realized over the last few years. In order to give our thinking a broader scope, we will also accompany these studies with theoretical investigations and the presentations of other artworks chosen for their ability to handle large amounts of data but also for their capacity to introduce, by handling them, a poetics of data. Because databases change not only the way to access images but also the methods to create them, we will study their presence in computer graphics software and programming environments too. It will be shown not only how databases allow us to set up sharing spaces and create networks of collective creation but also how databases allow us to create the elements these spaces contain.

Subject

Art numérique Art interactif -- France Art interactif -- Etats-Unis Art collectif Photographie -- Esthétique Net Art

Creator

Di Bartolo, Florent

Contributor

Boissier, Jean-Louis (sous la direction de)

Source

Paris 8, BU - Saint-Denis, Magasin 2, TH3469

Date

2012

Identifier

178621595

Is Replaced By

2012PA083845

License

Toute reproduction même partielle est interdite sans accord exprès de l'auteur

Index

Arts plastiques

Domain (Dewey)

700 Arts : ouvrages généraux