Conflit culturel et rapport au savoir chez les étudiants chinois en Chine contemporaine

Citation

Ouyang, Yuzhi, “Conflit culturel et rapport au savoir chez les étudiants chinois en Chine contemporaine,” Bibliothèque numérique Paris 8, accessed June 17, 2019, https://octaviana.fr/document/140535292.

About

Avec l'avancement en Chine d'un processus de modernisation qui est considéré comme une "occidentalisation" aux yeux de nombre de Chinois, la vie en Chine s'est structurée autour de ce qui apparaît comme un conflit entre la culture traditionnelle chinoise et la culture occidentale. Puisque, selon Bernard Charlot, le rapport au savoir est un rapport social au savoir, ce conflit culturel sociétal a inéluctablement un impact sur le rapport au savoir chez les étudiants chinois. La thèse qui est présentée ici entend étudier ce qu'est devenu, de nos jours et sous l'influence de ce conflit culturel, le rapport au savoir chez les étudiants chinois dans l'enseignement supérieur. La question est abordée, dans une première partie théorique, sur les plans historique et socioculturel. Puis, afin de donner à voir la manière dont cette vie conflictuelle provoquée par la rencontre entre deux cultures si différentes l'une de l'autre se manifeste dans la jeunesse étudiante chinoise d'aujourd'hui, le travail aborde le terrain, à travers deux séries d enquêtes réalisées entre 2003 et 2006 dans diverses villes chinoises, sous forme de questionnaires à spectre large et d'entretiens conduits en profondeur dans la province de Guangdong. A travers les analyses de ces données et en mobilisant les connaissances historiques de la première partie, il est montré que le rapport au savoir chez les étudiants chinois contemporains se caractérise par une tendance au matérialisme, notion qui est étrangère à la culture traditionnelle chinoise, mais qu'il reste toutefois marqué par certaines caractéristiques de la culture traditionnelle chinoise, comme le pragmatisme.

In a modernizing China where progress is seen by many natives as a "Westernization" process, life is structured by what appears to be a genuine conflict between the traditional Chinese culture and Western culture. Since, according to Bernard Charlot, our relationship with knowledge is a social trait, this sociocultural conflict must impact how Chinese students relate to knowledge. The thesis we present here strives to study how the relationship that links Chinese university students to knowledge has evolved under the influence of such a cultural conflict. We derive in the first, mostly theoretical, part both historical and sociocultural perspectives that help understand the issues at stake. Then, to better stress how this conflictual life, brought up by the mixing of these two vastly different cultures, pervades Chinese student youth today, we designed and conducted between 2003 and 2006 two series of investigations in various Chinese cities, using both wide-spectrum surveys and more detailed interviews in Guangdong Province. Using both the analysis of the collected data and the more general perspectives introduced in the first part, we suggest that the relationship with knowledge is, for contemporary Chinese students, strongly shaped by their current fascination for materialism, although such a notion is foreign to the traditional Chinese culture, but that it still exhibits features more reminiscent of the traditional Chinese culture, such as pragmatism.

Subject

Modernité Conflit culturel Tradition (philosophie) Étudiants

Creator

Ouyang, Yuzhi

Contributor

Barbier, René (sous la direction de)

Source

Paris 8, BU - Saint-Denis, Magasin 2, TH2613

Date

2008

Identifier

140535292

License

Toute reproduction même partielle est interdite sans accord exprès de l'auteur

Index

Sciences de l'éducation

Domain (Dewey)

370 Education. Ouvrages généraux et divers. Principes