Hiérarchie de collections

Par Costantini, Michel

10/06/2010 - 12/06/2010

Philosophie

Manger : parler, penser... et l’écrire

Mots-clefs (Rameau)

Philosophie

Description

Actes du colloque international "Manger : parler, penser... et l’écrire" qui a eu lieu du 10 au 12 à L'université Paris 8 Vincennes/Saint-Denis.

Depuis un temps immémorial, le pain est plus que du pain. Partagé, il devient signe d’hospitalité ; consacré, il se fait signe du corps divin ; en simplifiant, on pourrait affirmer qu’à partir du fruit de l’arbre du bien et du mal ou du repas totémique, tout aliment se fait signe, que toute nourriture devient fondatrice de culture.

La nourriture semble se prêter avant tout à une réflexion sur les rapports entre pratiques alimentaires et pratiques culturelles : en quel sens les mœurs alimentaires peuvent-elles refléter la particularité d’une culture, quel est le rapport entre les évolutions de la cuisine et l’évolution culturelle ? Or, si le manger acquiert sa valeur culturelle à travers des pratiques concrètes que fonde et/ou que relaie une parole parfois implicite, souvent perdue, très tôt en dérivent des textes fixés qui postulent et explicitent la signification de la nourriture : textes verbaux —théologiques, philosophiques, littéraires—, textes non-verbaux, picturaux notamment, et bien plus tard cinématographiques.

C’est de cette façon que se noue une gerbe de trois termes, manger, parler, penser – que vient lier une même pratique, l’écriture, l’écriture-peinture-dessin-gravure, etc., la graphikè à vrai dire en toute sa diversité. Ce volume se propose d’explorer ces rapports selon une triple approche : les liens entre le manger, le signe et le sens ; la construction de l’altérité dans le partage de nourriture ; les cultures du banquet et leur signification.

Auteur

Costantini, Michel
Graziani, Françoise
Laimé, Arnaud

Date

10/06/2010 - 12/06/2010

Langue

fre

Identifiant

COLN16

Droits d'accès

Accessible à tous

Conditions d'utilisation

Toute reproduction même partielle est interdite sans accord de l'auteur-e ou de ses ayants-droits.

Période

XXIe siècle