Hiérarchie de collections

Enjeux pour la constitution d’un corpus moderne de Langue des Signes Française et de Gestualité coverbale : le projet Creagest

Mots-clefs (Rameau)

Linguistique Langue des signes française (LSF) Gestualité

Description

Enregistrement vidéo du colloque "Enjeux pour la constitution d’un corpus moderne de Langue des Signes Française et de Gestualité coverbale : le projet Creagest" organisé le 23 novembre 2013.

Ce colloque qui a eu lieu le samedi 23 novembre 2013 à l’Université Paris 8 à Saint-Denis, visait à présenter et valoriser le projet Creagest, projet financé par l’ANR qui s’est achevé en 2012 et qui associait les universités Paris 8 UMR SFL, Paris 5, UMR GIN & Caen et Lille 3 UMR STL. L’objet général de ce projet était la constitution et la documentation de corpus linguistiques de productions gestuelles, en LSF (enfants et adultes sourds) et en gestualité naturelle coverbale (adultes sourds et entendants). Creagest corrélait deux grands ensembles d’objectifs : Un objectif de modélisation linguistique : il s’agissait de mieux comprendre les processus à l’œuvre dans la création, la sémiotisation et la stabilisation de la gestualité humaine signifiante. Un objectif de constitution et documentation de corpus pérennes : visant à permettre à terme un accès aux données recueillies pour les différentes communautés de chercheurs, d’enseignants de LSF ou simplement de locuteurs de cette langue.

Au terme du projet, ont été constitués :

- 300 heures de vidéo numérisées dont 65 enfants sourds filmés dans quatre tâches différentes, env. 80 dialogues entre adultes sourds d’1h30 à 3h chacun et 15 dialogues entre adultes sourds et entendants, passation de tests sémantiques pour la reconnaissance de gestes coverbaux ;
- des métadonnées spécifiques ;
- 20 fichiers de discours annotés avec le logiciel multimodal ELAN.

Creagest s’inscrit dans un contexte international de constitution quasi simultanée de grands corpus pour différentes langues des signes et, donc, d’enjeux importants relatifs à la communication et à l’échange entre ces corpus, aussi bien pour l’évaluation des modélisations alternatives que pour la recherche typologique entre les différentes langues des signes. Une question majeure est ainsi celle de la standardisation des pratiques (qui évite l’imposition d’une normalisation). Ces réflexions trouvent un important écho dans la mise en place en cours du consortium Corpus Oraux et Multimodaux de l’Infrastructure de Recherche-Corpus (IRCOM).

Objectif du colloque :

Ce colloque visait à exposer et valoriser les aboutis du projet Creagest et, d’une part, à ouvrir le dialogue sur les corpus réalisés, les questions rencontrées, les premiers résultats d’analyse à la communauté nationale des chercheurs en langue des signes et des enseignants et autres professionnels directement concernés, et, d’autre part, à confronter l’expérience constituée avec celle de nos voisins européens ayant acquis un solide savoir-faire en matière de constitution et d’archivage de grands corpus de langues des signes. Ila été réalisé avec le soutien financier du service de la recherche de l’Université Paris 8 (subvention BQR), du laboratoire « Structures Formelles du Langage » (UMR SFL), du consortium IRCOM et du FIPHFP.

Des étudiants bénévoles ont participé au bon déroulement de la journée. L’interprétation LSF-français a été assurée par cinq interprètes diplômées qui se sont relayées tout au long de la journée (Anne-Marie Bisaro, Christine Grandin, Sophie Hirshi, Christine Quipourt, Guylaine Paris).

La captation vidéo a été effectuée par Coralie Vincent (UMR SFL) et Stéphane Mangaud (Institut National des Jeunes Sourds de Paris), la captation photographique par Camille Schoder (Université Paris 8 et UMR SFL). La post-production (montage vidéo) a été réalisée par Stéphane Mangaud.

Comité d’organisation du colloque :

Marie-Anne Sallandre, Marie-Thérèse L’Huillier, Brigitte Garcia et Georgie Morand, Université Paris 8 et laboratoire CNRS « Structures Formelles du Langage » (UMR SFL).

Déroulement du colloque :

Le matin a été consacré à une présentation générale du projet puis à des exposés présentant le travail réalisé dans chacun des sous-projets, sous la forme de communications de 30 minutes environ et d’un temps d’échanges avec le public à la fin de chaque présentation. Un exposé a été dédié aux enquêteurs sourds (formation par la recherche, difficultés du terrain, enjeux pour la communauté sourde, etc.).

L’après-midi a permis, lors d’une première partie, de poursuivre les exposés présantant les premiers résultats scientifiques issus du projet. La deuxième partie de l’après-midi a été consacrée à une discussion entre le public et divers spécialistes du domaine sous la forme d’une table ronde.

Programme du colloque :

Président de séance du matin : Christian Cuxac

9h30 : Introduction par Christian Cuxac et Brigitte Garcia.

9h50-10h40 : « Corpus Creagest de dialogues entre adultes sourds ; émergences lexicales et questionnements sur le lexique de la LSF » par Brigitte Garcia.

10h40-11h25 : « La constitution d'un corpus de référence de la DGS (Langue des Signes Allemande): enjeux méthodologiques et approche dictionnairique » par Reiner Konrad.

11h25-12h45 : « Constituer des corpus de LSF : Comment parcourir l'expérience des enquêteurs Sourds sur le travail de terrain ? » par Marie-Thérèse L’Huillier et Benoît Blandin, Nadia Boursin, Laurence Couton, Saliha Heouaine, Poupée Palacios, Christelle Pépin, Patrick Vivet.

Président de séance de l’après-midi : Antonio Balvet

14h-14h45 : « La densité sémantique dans des narrations d’enfants sourds de 4 à 11 ans » par Marie-Anne Sallandre.

14h45-15h30 : « Tests de labellisation pour la gestualité coverbale : résultats et applications » par Dominique Boutet.

15h30-17h : Table ronde autour du thème « Des corpus, et après ? » et des sous-thèmes :
- Pérennisation, exploitation linguistique et informatique de grands corpus.
- Retombées patrimoniales et didactiques des corpus de langues des signes.
Participants de la table ronde : Brigitte Garcia (modératrice), Antonio Balvet, Marion Blondel, Guy Bouchauveau, Annelies Braffort, Jean-Louis Brugeille, Patrice Dalle, Alessio Di Renzo, Aliyah Morgenstern.

Date

23/11/2013

Langue

fre

Identifiant

COLN5

Droits d'accès

Accessible à tous

Conditions d'utilisation

Toute reproduction même partielle est interdite sans accord exprès de(s) l'auteur(s) ou ayant-droit(s)

Période

XXIe siècle