Commerces et espaces marchands dans les villes sud coréennes : les centres commerciaux verticaux

Voir la thèse

Partager

Citer ce document

Cho, Hun Hee et Lemarchand, Nathalie (sous la direction de), “Commerces et espaces marchands dans les villes sud coréennes : les centres commerciaux verticaux,” Bibliothèque numérique Paris 8, consulté le 22 octobre 2017, http://octaviana.fr/document/2015PA080015.

Pleinement intégrés dans les tissus urbains, les centres commerciaux verticaux se multiplient sous une forme variée sur le territoire sud-coréen depuis les années 1990. Un grand équipement urbain multifonctionnel, affichant une verticalité spatiale, présente une pluralité de comportements des consommateurs. La recherche s’interroge sur les principaux aspects de l’articulation entre le commerce et la ville et démontre comment interagissent la transformation de la société et la mutation des espaces marchands. L’hypothèse centrale est que d’une part ces nouveaux lieux marchands soient formés à partir du contexte local et que d’autre part ces lieux participeraient à une production urbaine spécifique et contribueraient ainsi à une recomposition sociale singulière. Dans ce cadre, la recherche interroge l’histoire locale, les conditions sociales, économiques, juridiques et culturelles comme matrice principale et s’appuie sur l’exemple des centres commerciaux verticaux à Séoul. À travers l’analyse géographique, la recherche aborde trois questions majeures : formes, dynamiques et pratiques urbaines qu’induisent ces lieux marchands. Les interrogations reposent aussi sur la variation des échelles d’analyse : villes, quartiers, lieu marchand et individu. Prenant l’architecture commerciale comme angle d’analyse, la recherche apporte un nouvel éclairage pour comprendre la morphologie actuelle de Séoul et aussi pour évaluer dans quelle mesure un tel équipement urbain peut contribuer à réinventer la ville. La thèse ouvre également une nouvelle perspective sur la circulation des modèles commerciaux dans le contexte de mondialisation actuelle et sur la verticalisation des espaces urbains.

Fully integrated into the urban fabric, vertical shopping centers multiply in varied form on South Korean territory since the 1990s. Large multifunctional urban equipment, displaying spatial verticality, has a plurality of consumer behavior. The research examines the main aspects of the articulation between the retail and the city and demonstrates how interact the transformation of society and the changing of shopping spaces. The central hypothesis is that on the one hand the new shopping places are formed from the local context and on the other hand these places would participate in a specific urban production and thus contribute to a singular social recomposition. In this framework, the research questions the local history and social, economic, legal, cultural situation as main matrix and is based on the example of vertical shopping centers in Seoul. Through geographic analysis the research addresses three major issues: forms, dynamic and urban practices that bring these shopping places. The questions are also based on the change in scales of analysis: cities, neighborhoods, shopping places and individual. Taking commercial architecture as analysis angle, the research provides new insights for understanding the present morphology of Seoul and also to assess how such urban equipment can contribute to reinvent the city. The thesis also opens up a new perspective on the circulation of retail models in the current context of globalization and the verticalization of urban spaces.

Mots-clefs (Rameau)

Commerce
Espace marchand
Centre commercial
Forme
Verticalisation
Géographie du commerce
Architecture
Séoul
Corée du Sud
Retail
Shopping space
Shopping center
Form
Verticalization
Retail geography
South Korea

Auteur

Cho, Hun Hee
Lemarchand, Nathalie (sous la direction de)

Date

2015-07-06

Langue

fr

Identifiant

2015PA080015

Droits d'accès

Accessible à tous

Conditions d'utilisation

Toute reproduction même partielle est interdite sans accord exprès de(s) l'auteur(s) ou ayant-droit(s)

N° national de thèse

2015PA080015

Période

XXIe siècle

Discipline (Thèse)

Géographie humaine et régionale

Domaine (Dewey)

910 Géographie générale. Voyages